A la UneActualitésElectriqueRenault

Renault 5 E-Tech electric – elle se dévoile enfin !

4 Mins read
Renault 5 E-Tech electric

A l’occasion du salon de l’automobile de Genève, La Renault 5 E-Tech electric se dévoile enfin ! On l’attend depuis janvier 2021, date de la présentation de concept-car à l’occasion de l’annonce du « Renaulution » plan stratégique de Renault.

Lucas de Meo, le boss de Renault, avait fait de la R5 électrique l’emblème de l’électrification de la marque.

Voyons ce que propose cette Renault 5 E-Tech electric.

Design extérieur

La Renault 5 E-Tech electric se la joue clairement néo-rétro. La filiation avec la Renault 5 de 1972 est indéniable.

Et le très bon point est qu’il n’y a que très peu de différence entre le concept-car et le modèle de série. A l’avant, on retrouve la petite bouille avant qui nous avait déjà fait craqué il y a 3 ans. De profil, on note que les roues de grand diamètre ont été conservé : la Renault 5 E-Tech electric sera dotée de série de jantes de 18 pouces. A l’arrière, les feux verticaux sont quasiment identiques au concept-car, et fidèle à ceux de son aînée.

La grille d’aération du capot du modèle originel a été reprise mais il s’agit d’un indicateur de charge dont le graphisme forme un emblématique chiffre 5 qui s’allume quand le conducteur s’approche du véhicule. Pendant la charge, ce chiffre 5 s’allume de plus en plus au fur et à mesure de la charge.

Vous pourrez également découvrir un liseré rouge qui fait le tour du véhicule et plonge de chaque côté du parebrise : il s’agit d’un rappel aux gouttières du modèle des années 70. Et oui il y avait bien des gouttières à l’époque !

Les designers de Renault ont vraiment réussi à réinterpréter le design d’un modèle iconique avec les codes et les contraintes d’un nouveau modèle électrique.

A la manière de la Renault 5 historique, les dimensions sont très compactes : 3,92 m de long seulement pour 1,77 m de large et 1,50 m de haut. Une citadine très compacte, qui se situe entre la Twingo et la Clio. Idéale pour la circulation et le stationnement urbains.

Enfin, 5 coloris seront proposés au lancement dont le jaune vif que vous avez surement déjà vu un peu partout, un vert tout aussi flashy. Ces deux couleurs sont directement inspirées de deux couleurs emblématiques qui figuraient au catalogue des années 70 et que la mémoire collective associe à la Renault 5

Design intérieur

A bord, la Renault 5 E-Tech electric propose un intérieur coloré et avec des matériaux dans l’air du temps. Comme par exemple le tissu des sièges qui ressemble à du jean mais qui est en fait fabriqué à partir de matériaux recyclés.

En revanche, sur la planche de bord les plastiques laqués noirs sont omniprésents. Pas très heureux et surtout on se demande comment cela va vieillir en raison de la sensibilité aux rayures.

Le tableau de bord, justement, il propose un combiné d’instruments face au conducteur qui varie de 7 à 10 pouces selon les finitions. Un écran central de 10 pouces permettra de commander tout le système multimédia de la voiture. Ce système sera d’ailleurs nourri à l’intelligence artificielle car il s’appuiera sur ChatGPT, notamment pour la planification des itinéraires et des recharges. Vous pourrez également intéragir avec cette IA qui en donnant des consignes vocales à l’avatar baptisée « Reno »

A l’arrière, pas de miracle. Avec des dimensions aussi compactes, l’espace aux jambes est restreint. Malgré le plancher plat, les plus grands auront du mal à caser leur jambes et leur pied. Cependant, la garde au toit est tout à fait satisfaisante et les fauteuils à l’avant comme à l’arrière sont très confortables.

Le coffre affiche un volume de 326 litres. C’est bien, mais son chargement ne sera pas des plus pratiques en raison d’un seuil plutôt important.

Motorisations, autonomie et tarifs.

Au lancement, la Renault 5 E-Tech electric sera équipée d’une batterie de 52 kWh qui sera alimentera un moteur de 110 kW (150 ch). L’autonomie annoncée est de 400 km WLTP.

Ensuite, une plus petite batterie de 40 kWh sera proposée avec des moteurs de 70 kW (95 ch) ou 90 kW (120 ch). Avec la petite batterie, l’autonomie sera ramenée à 300 km WLTP.

Les tarifs ne sont pas encore connus avec précision. Renault a communiqué sur un tarif de 25000€, mais préciser s’il s’agira de la version à petite ou grosse batterie. Espérons qu’il n’y aura pas de mauvaise surprise.

D’autant qu’on a vraiment plein de raison de l’acheter cette R5 électrique, surtout le fait qu’elle soit 100% made in France. La voiture sera assemblée à Douai et le pack batterie à Ruitz (avant une fabrication complète des batteries dans la gigafactory de Douai en partenariat avec AESC-Envision à partir de l’été 2025). Le moteur sortira des lignes de la manufacture normande de Cléon. Ainsi, le véhicule sera éligible au bonus écologique 2024.

Quant au poids, avec ses 1500 kg, pas besoin de faire un prêt chez Cofidis pour stationner la nouvelle R5 éléctrique dans Paris.

A suivre donc.

Rendez-vous au plus tard en septembre 2024 pour sa commercialisation pour en savoir plus.

Related posts
A la UneActualitésHybridePremier contactVolkswagen

50 ans de Golf : essai de la dernière évolution (phase 2 huitième génération)

7 Mins read
Volkswagen fête en 2024 les cinquante bougies de la Golf, un best-seller mondial qui s’est écoulé à plus de 37 millions d’exemplaires,…
A la UneActualitésAudiElectrique

Audi e-tron GT : 3 nouvelles versions (2024)

3 Mins read
À Ingolstadt, le 18 juin 2024, Audi appelle les amateurs de grandes berlines électriques à la résistance face aux SUV et aux…
Actualités

Tesla offre 20 000 km de supercharge !

2 Mins read
Quand un constructeur automobile veut booster ses ventes, il applique des réductions ou des offres promotionnelles qui s’affiche en euros. Oui mais…
Power your team with InHype
[mc4wp_form id="17"]

Add some text to explain benefits of subscripton on your services.

Laisser un commentaire